dimanche 6 décembre 2015

ABIS visite le Tanneur

Le 6 novembre 2015 un petit groupe de l’association ABIS découvre les ateliers de la célèbre marque.
Visite passionnante, teintée d’une pointe de nostalgie ; personne n’a oublié les "Tanneries du Bugey" et ses 300 tanneurs qui fournissaient le cuir à la maroquinerie.


Entrée de l’atelier et le stock de peausseries.
Couleurs et odeur du cuir nous accueillent dans l’univers des maroquiniers … monde d’artistes et de passions.


Reptiles et bovins, finissage classique ou fantaisie, un échantillonnage impressionnant de peaux qui serviront à créer de nouveaux articles ou enrichir les gammes existantes. C’est à Belley que des ouvrières hautement qualifiées imaginent et réalisent certains modèles pour les collections futures.


Le célèbre "SANS COUTURE", créé en 1895 est aujourd’hui, 120 ans plus tard, fabriqué avec un esprit original et moderne tout en conservant les mêmes techniques de travail : porte-monnaie utilisant un seul morceau de cuir.


Sur le site historique du Tanneur, les ateliers se sont modernisés…


Les machines à commande numérique essaient de remplacer les gabarits et les presses...


mais les mains restent toujours les meilleurs outils.


Quelques belles réalisations créées et confectionnées à Belley.


Tanneries du Bugey et maroquinerie Le Tanneur en 1968.
A cette époque la société employait 965 personnes.

Après la visite des ateliers, Monsieur Jean Clenet, Directeur Général du Tanneur, nous reçoit dans la salle de réunion.
Les questions fusent et nous avons des réponses d’une lucidité et d’une franchise exemplaires.


Il n'est pas de bonne compagnie qui ne se quitte …
Après trois heures de visite La photo de groupe s’impose.

ABIS remercie sincèrement la direction en la personne de Monsieur Clenet, les cadres qui nous ont accompagnés toute la matinée, disponibles et répondant à nos questions avec gentillesse, le personnel des ateliers qui nous a montré un aperçu de son savoir faire avec fierté et générosité.

Christian Perrais
Photos : Michel Clément

Aucun commentaire:

Publier un commentaire