dimanche 16 août 2015

Saint-Blaise de Pierre-Châtel


Le hameau de Saint Blaise vers 1900
Les tunnels routiers ne sont pas creusés. Le Rhône se franchit sur le pont de béton armé détruit en 1940.
Ce hameau était autrefois très peuplé avec douaniers (frontière franco-sarde), fustiers (charpentiers de bateaux), mariniers (port de St-Blaise) d’où, sans doute, la construction d’une église, peut-être sur des vestiges gallo-romains.

Le Rhône n’est pas encore canalisé. Il se franchit par un bac reliant La Balme à Saint-Blaise qui est le port de Belley et du Valromey.
Les villages desservis par l’église de Saint-Blaise sont pointés rouge.
Carte de Cassini du XVIIIe siècle.

Le bâtiment, autrefois
De nos jours, avant les travaux en cours
L’église de Saint-Blaise desservait :
  • En Savoie : La Balme
  • En Bugey : Virignin et ses hameaux (Les Champagnes, Furans, Champtel, Chantemerle et le Colombier). Ces 4 derniers rattachés à Brens en 1845, amputant Virignin qui reçut alors, en compensation, Montarfier pris à Belley à qui fut attribuée la forêt de Rothonne.

  • Côté Nord de l'église
    Contigu à celle-ci : un cimetière où Guichenon signale un ancien tombeau daté du IIe ou IIIe siècle avec, pour épitaphe : « Marcus Marvinius… ».
    A l’intérieur, une mosaïque gallo-romaine, sans doute un remploi dont l’origine n’est pas connue. Mosaïque aujourd’hui disparue.
    Chapelle du rosaire attenante à l’église : clé de voûte et peintures murales.

    L'intérieur était pavé de pierres tombales de la paroisses, datant du XVIIIe siècle.


    Après une quarantaine d’années de discussions, la Municipalité décide de vendre Saint-Blaise, mise à prix 1200 francs, et de construire une nouvelle église au centre du village qui desservira les deux communes de Virignin et de Brens, qui était autrefois une annexe de la paroisse de Belley.
    La bénédiction de la nouvelle église (coût : 13755 francs) eu lieu le 13 mai 1855

    Bannière de procession.
    Saint Blaise, évêque de Sébaste en Arménie, martyrisé vers 316.
    Jean-Claude Vallet

    Aucun commentaire:

    Publier un commentaire