lundi 14 juillet 2014

Deux ouvrages sur Pierre-Châtel


Outre de nombreux articles parus dans la revue « Le Bugey », le site de Pierre-Châtel a fait l’objet de deux livres. 


« La chartreuse-forteresse de Pierre-Châtel et son fort de protection »
82 pages, François Dallemagne, 2009




Ouvrage dense d’une rigueur historique qui va à l’essentiel et retrace l’évolution de ce site exceptionnel : forteresse médiévale qui vit la création de l’ordre du Collier devenu ultérieurement l’Ordre de l’Annonciade (XIVe siècle), chartreuse de 1383 à la Révolution, prison d’Etat sous l’Empire retrouvant une vocation militaire à partir de 1814.


La dernière partie du livre est consacrée à Fort les Bancs, construit à partir de 1838, déclassé en 1889 parce que devenu inutile, abritant une unité du 133e RI jusqu’en 1921.
L’iconographie est d’une qualité rare : documents bien choisis et très lisibles, photographiques superbes de Georges Fessy.

«1 000 ans à Pierre-Châtel »
366 pages, Monique Dubois, 2007, réédition à 10 exemplaires.



Le même plan chronologique permet de pénétrer les détails de l’histoire. C’est une somme de tout ce qui a été publié sur Pierre-Châtel.
Tout est intéressant mais, peut-être parce qu’ils sont les mieux documentés et que les événements relatés nous sont plus proches, ce sont les chapitres consacrés à la prison d’Etat aux conditions d’incarcération des détenus (mémoire de l’abbé Fleury) aux sièges de 1814 et 1815 (conduite exemplaire du capitaine Garbé) qu’on lira avec le plus de facilité et de plaisir.



Jean-Michel Ferber

Aucun commentaire:

Publier un commentaire