dimanche 22 juin 2014

Histoire de l'église de Genève



Le livre du mois par Jean-Michel Ferber


Histoire de l'église de Genève depuis le commencement de la réformation jusqu'à nos jours.
Par J. Gaberel. T2. 1855


J. Gaberel"Au moment où les fanatismes religieux nourrissent les guerres on peut se souvenir que nos régions furent naguère soumises aux mêmes lamentables passions.

Histoire de l'église de Genève s’attarde sur le comportement de Calvin qui ne supportait pas que l’on s’écartât de sa vérité et se montra l’émule des plus cruels inquisiteurs.

Des querelles dogmatiques opposèrent les réformés du Nord qui adoptaient la théologie de saint Augustin (La Trinité, le péché originel, la prédestination absolue) aux réformés du Sud (Italie, Espagne) qui considéraient que Jésus-Christ était inférieur à Dieu et admettaient le libre arbitre et la prédestination conditionnelle. Il arriva que des réformés du Nord furent séduits par des idées du Sud.
Ils devaient le payer cher.

Sébastien Chatillon ou Castellion, natif de Saint-Martin-du-Fresne près de Nantua, homme d’une conduite exemplaire fut contraint de s’exiler à Bâle où il vécut misérablement et fut pendant 20 ans l’objet de la haine acharnée de Calvin.
Sébastien Castellion
Source : Wikipedia

Le chapitre consacré à Michel Servet mérite une lecture attentive.
Ce médecin et théologien espagnol, qui niait la Trinité et professait un certain panthéisme, vit se liguer contre lui les catholiques de Vienne et les protestants suisses.
En 1553, pour échapper à une condamnation à mort prononcée à Lyon, il se réfugia à Genève où il tomba dans les griffes de Calvin.
Emprisonné longuement dans des conditions horribles, au terme d’un procès qui nous permet de comprendre le fonctionnement des Eglises suisses, il écouta la sentence.

« Toi, Michel Servet, tu seras lié et mené au lieu-dit Champel et là, attaché à un pilori tu seras brûlé vif avec tes livres et tes écrits… ».

Il supplia en vain qu’on le fît périr par le glaive.

Certaines fumées se dissipent mal."

J-M F.


Sébastien Castellion est né en 1515.
Cet anniversaire sera commémoré dans l'Ain l'année prochaine et fera l'objet d'une conférence de l'Université inter-âges du Bugey, donnée par Christian Buiron.

Cet ouvrage est consultable à la bibliothèque d'ABIS le vendredi de 14h à 16h ou sur rendez-vous.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire