dimanche 23 juin 2019

Culoz ancien et château de Montveran : la visite


L’office de Tourisme Bugey Sud Grand Colombier programme une visite nouvelle que les adhérents d’ABIS ont eu le privilège de découvrir en avant-première, guidés par Florence-Audrey Bourgeat.
Nous sommes ici près du Jourdan, le long duquel ont été construits moulins à huile et à grain, battoirs à chanvre et scieries pour utiliser une énergie hydraulique fournie par ce cours d’eau qui prend sa source au pied du Colombier et ne tarit pas.



Les Culoziens Henri et Léon Serpollet, deux menuisiers de génie, inventent le générateur à vapeur instantanée qu’ils installent sur le tricycle ci-dessus. Puis ils en équipent des automobiles, des voitures de course atteignant 120km/h, des tramways à Paris, des véhicules militaires. Mais le moteur à explosion supplanta leur invention.

La place du Four, centre économique du vieux Culoz, outre le four communal, la fontaine, le travail pour ferrer chevaux et bœufs accueille le marché hebdomadaire du mercredi ainsi que les foires annuelles.

De la chapelle Saint-Claude le panorama englobe la plaine du Rhône et les Alpes savoyardes.
Cette chapelle est en fait le chœur de l’ancienne église.
Les travaux de construction de l’église actuelle, dont on devine le clocher, datent de 1861.

A gauche de l’allée qui conduit au château de Montveran, l’aqueduc taillé dans des blocs de pierre, proche du réservoir, alimentait les moulins et autres industries échelonnés sur le Jourdan.

Montveran, construit en 1315 par Pierre de Luyrieu, est à demi rasé par le maréchal de Biron en 1595.
Symphorien d’Angeville épouse en 1584 Philiberte de Luyrieu et devient seigneur de Montveran et de Culoz, enfin Louise d’Angeville se marie avec Georges de La Fléchère. La famille de La Fléchère, reste de nos jours, propriétaire du château.
Culoz, c’est également le clos Poncet du nom du bressan Tony Poncet, illustre chirurgien « lyonnais » gendre de Lucien Tendret maire de Belley, célèbre avocat, fin gourmet auteur de La table au pays de Brillat-Savarin. C’est lui qui avait enjolivé les lieux qui furent occupés à la fin de la dernière guerre par l’écrivain Gertrude Stein et son amie Alice Toklas.
N’oublions pas de citer le fondateur de la Croix-Rouge Henry Dunant naturalisé français à Culoz et dont la famille possédait une propriété « La Chèvrerie ».
Visites guidées de Culoz : vendredis 26 juillet, 9 et 23 août, de 14h à 17h.
Informations pratiques.
En savoir plus sur les visites guidées 2019 de l'Office de Tourisme.





Aucun commentaire:

Publier un commentaire